Partagez | .
 

 Un village en détresse [Rang C] (Utakata)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ôto Ryoichi

Chuunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   Lun 28 Juil - 14:01

Mizukage a écrit:
Mission rang C
Description: Une inondation s'est déroulée dans un village voisin et beaucoup de personnes sont encore en danger. Vous devez porter assistance aux villageois et les aider de votre mieux.
Gains: 70 xp et 100 ryos

    Il faut de tout pour faire un monde, que ce soit des bonnes comme des mauvaises choses, autant dire qu’aujourd’hui, rien de bon n’était à prévoir. En effet, notre jeune héros a une fois de plus reçu un travail à accomplir, bien que ce soit légèrement de ce qu’il a l’habitude de faire je dois bien l’avouer. Aujourd’hui c’est une mission en binôme qui se présente à ce cher Ryoichi, une mission qui semble banale en soit et complètement dans les cordes de l’utilisateur du bois, mais qu’en sera-t-il de cette personne qui va l’accompagner ? Sera-t-il lui aussi capable de dire que c’est mission est banale et réglable en très peu de temps ? Une seule façon de le savoir, c’est d’assister à tout cela dès maintenant.

    En effet, tu as tout dis déjà, une mission en binôme, c’est du jamais vu pour moi encore, la seul personne avec qui j’ai eu des choses à faire c’est avec le vieux, mais ça s’arrête là, j’ose l’admettre, je suis anxieux. [Tu ne devrais pas, tout va bien se passer avec de la chance.] Ah oui ? Et si ça se passait très mal ? [C’est sur que si tu pars défaitiste, ça ne risque pas d’être joyeux.] Oui, tu as peut-être raison, je vais essayer de faire au mieux, promis. En attendant je lisais le parchemin à plusieurs reprises, je n’avais de cesse de me demander dans quel état pouvait bien être ce petit village, j’imaginais déjà les cadavre sur les toits, les arbres qui déferlait dans le sens du torrent, les habitations à moitié détruites pour les plus chanceux, j’osais à peine imaginer la peine que pouvait ressentir tout ces habitants, mais c’est pour ça que l’on m’envoie aussi, pour les aider. Je réfléchissais déjà à comment je pourrais évacuer l’eau, mais je n’en ai aucune idée, je suis capable de la faire apparaitre, mais pas de la faire disparaitre, va falloir que je fasse travail mes méninges quand je serais sur place, en espérant que le gars qu’ils me donnent ne soit pas un bourricot fini, je n’ai clairement pas besoin de ça. [Oh ça va, ne commence pas à te plaindre, tu n’as pas commencé que déjà tu te plains...] Oui je sais, je suis désolé, mais c’est plus fort que moi. [Oui ben ça j’avais fini par le remarquer ne t’en fais pas.]

    C’est donc vêtu de mon habituel pantacourt bleu, de ma chemise rouge et de ma large ceinture jaune que je pu sortir de chez moi après avoir soigneusement chaussé mes pieds et pris mon chapeau de paille que je m’enfonçais sur le crane. La dessous je pouvais dissimuler mes expression du visage, c’est que ça me plaisait grandement, puis bon, c’est un cadeau du vieux, je ne peux pas m’en séparer. C’est donc à l’entrer du village que je me rendis, bien en avance d’ailleurs avant de finalement m’assoir à même le sol adossé à la porte. [Ça y est, tu fais le fainéant ?] Non, je patiente, si ça te pose problème ça m’est égal, j’ai quand même bien d’autre chat à fouetter donc remballe. Préviens-moi quand le gars avec qui je pars arrive, merci. [Tu me prends pour qui là ?] Bien, en tant que narrateur tu peux quand même te rendre utile non ? [Boulet...]


Dernière édition par Ôto Ryoichi le Lun 28 Juil - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utakata

Genin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 21
Date d'inscription : 22/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
18/18  (18/18)

MessageSujet: Re: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   Lun 28 Juil - 14:42


Utakata était peut être en train de passer sa première journée chez lui à ne rien faire, allongé dans son lit à regarder au travers de la fenêtre plutôt pensif. La fainéantise avait finalement prit le contrôle, lorsqu’un personnage frappa à sa porte, son temps de réaction fut plutôt élevé, animé par la curiosité, le ninja alla voir de qui il pouvait s’agir, non pas en descendant ouvrir la porte, mais par la fenêtre. La tête dépassant à peine du cadre, il n’eu à peine le temps d’ouvrir la bouche que le ninja masqué fit un bond rapide dans la chambre du Genin. La raison était ce parchemin qu’on venait de lui confier, pas réellement enthousiaste, il prit tout de même la peine de l’ouvrir pour savoir ce qu’il ce tramait. Une mission, Utakata n’était pas surpris, il l’aurait été limite s’il n’en avait pas reçu, ne pouvant reculer devant un ordre de ce genre, il s’habilla de son habituel kimono bleu ainsi que de son instrument. Fin prêt, il sortit de chez lui afin de prendre la direction des grandes portes.

Comme d'habitude, il ne se pressait pas, prendre son temps, mais pas trop, était devenu comme sa devise. Le fait qu'il se trouvait en duo avec un inconnu le poussa à y participer, bien qu'étant pas très bavard, travailler en équipe était une chose qui ne lui déplaisait pas, malgré qu'il n'eu pas l'occasion d'en faire énormément. Utakata ne connaissant rien sur son coéquipier si ce n'est son nom, Ôto Ryoichi, il se faisait des films sur ses possibles capacités et apparences. Qu'il soit un incapable le préoccupait également, transporter un boulet, faire la mission seul et lui faire gagner des sous n'était pas son film favori. Ce n'était pas le plus important, l'urgence était tous les villageois en danger non loin de Kiri. Leur porter secours était une priorité à laquelle pensait maintenant le Shinobi. Comment leur venir en aide, et évacuer l'eau serait sans doute une chose à faire également. Au vu de ses capacités, Utakata imaginait bien la scène, mais n'étant pas sur les lieux, prévoir ce qu'il faudra faire était impossible ne connaissant pas l'ampleur des dégâts.

L'heure était maintenant à la rencontre, les personnes circulant dans ce coin était moindre pour ne pas dire inexistante, de ce fait Utakata repéra sans problème son équipier, affalé contre la porte du village. Avançant à la même allure assez lente, il s'approcha de ce fameux "Ôto" auquel il tendit la main pour se relever. Les deux hommes se retrouvèrent donc en train de se saluer par la même occasion. A ce moment, il ne su pas trop quoi dire, mais il savait que rester sans rien ne lui donnerait pas une meilleure image. Toujours les mains serrées, le Genin prit la parole d'une voix calme et régulière. "Alors c'est avec toi que je vais travailler ?" Très peu de temps après les salutations, les Shinobi prirent la direction du village concerné sans perdre plus de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôto Ryoichi

Chuunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   Lun 28 Juil - 15:08

    [Debout fainéant !] Quoi debout ? Tu ne vois pas que j’attends ? [Et bien justement, arrêtes d’attendre et lève les yeux.] Pourquoi tu veux absolument que je perde mon temps ? [Tu crois quoi ? Que c’est ta sœur qui se traine devant toi la main tendu ?] Je n’ai pas de sœur et... Quoi ? Je levais alors la tête et c’est là que je le vis, ainsi donc c’est celui là le bonhomme avec qui je fais la mission ? Je lui pris la main et me levais avant que nous ne nous saluions de façon convenable. Tu aurais pu me prévenir plus tôt quand même. [Je n’ai fais que ça, c’est toi qui n’en fais qu’à ta tête.] A bon ? Je suis désolé alors, va falloir que je rattrape le coup ça veut dire cette histoire, rien que d’y penser ça me débecte. [Arrêtes les grands mots et bouges toi l’arrière train.] Oui bon ça va, calmes toi.

    « Salut, en effet on dirait bien. Je suis Ryoichi, tu peux m’appeler Ryo, je suis un chûnin du village, on y va ? On aura le temps de la parlotte sur la route. »

    En même temps faut dire que c’est vrai, nous n’avions pas le temps de trainasser, il y a des gens qui ont besoin de nous de toute urgence. Mes talents ne me serviront pas à grand choses aujourd’hui j’en ai peur, mais peur importe, je dois de toute manière réussir à finir cette mission au plus vite et il nous faut sauver un maximum de personne, pour la bonne vision de notre village. Je savais que la route serait rapide, j’étais déjà venu par ici pour une précédente mission. [Tu fais référence à celle des déserteurs ?] Oui en effet, d’ailleurs je me demande ce qu’il serait arrivé si je n’avais pas tuer ce type ? Tu crois qu’ils seraient venus attaquer Kiri ? [Vu leurs niveau, aucune chance, ils auraient tous péris à l’approche des portes, tu as bien vu comme ce fut facile.] Oui c’est bien vrai, mais pour moi ça cache quelque chose. [Arrêtes d’y penser, tu as mieux à faire.] Oui c’est vrai, beaucoup mieux même. Etant donné que la zone allait être une zone inondée, j’ai pris la peine de monter dans les arbres et d’avancer ainsi par les airs, se serait sans doute le meilleur moyen pour arriver rapidement et sans encombre, libre à lui de me suivre ou non maintenant. C’est dans ce genre de mission que je peux laisser libre cours à mon imagination, les missions d’assaut, ce n’est pas du tout ma tasse de thé il faut bien le reconnaitre...

    Nous étions d’ailleurs rapidement arrivés au village, d’ailleurs le spectacle fut plutôt impressionnant. Ce n’était pas aussi grave que je ne le pensais, mais c’était clairement dans un sale état, je ne sais même pas si marcher sur l’eau se ferait sans risque, personnellement je n’irais pas prendre ce risque, il y a bien assez de perchoirs pour travailler sans gêne. Regardant rapidement de part et d’autre afin que l’on fasse un point à deux, je le vis, l’homme emporter par le courant, je n’eu donc pas d’autre choix que d’agir au plus vite. « Mokuton, Jubaku no jutsu. » Alors qu’un clones était déjà partit, des liens de bois sortir de terre pour se saisir de l’homme et le garder alors la tête hors de l’eau le temps que mon clone de bois ne le sorte de là. Il semblerait que ça commence bien. [Ça va, ne commence pas à te la raconter.] Oh ça va toi, je profite d’utiliser mes quelques talents pour aider tout ces villageois au mieux, mais on a un problème plus important à réglé je crois...

    « Prêt ? Il y a pas mal de boulot on dirait... On se sépare histoire d’aider les villageois plus vite ? L’eau s’écoule pour le moment donc autant la laisser faire, j’irais voir au bout du village si elle a une évacuation ou si il faut en faire une. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utakata

Genin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 21
Date d'inscription : 22/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
18/18  (18/18)

MessageSujet: Re: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   Lun 28 Juil - 16:19


Les deux ninjas avaient fait rapidement connaissance pour rejoindre au plus vite l'objectif. La course était entamée dans un étrange silence pas désagréable. Ce ne fut une question que de quelques minutes de traverser quelques centaines de mètres, à leur vitesse, ils arrivèrent très rapidement sur le lieu de désastre. Perchés sur un arbre différent, les deux Shinobi observaient la catastrophe, l'eau avait emporté une très grosse partie du village, ainsi qu'un grand nombre d'habitations. Toutes sortes de débris flottaient à la surface de l'eau, très vite, le Chunin passa à l'action en créant en faisant sortir un homme au bord de la noyade par le biais d'un lien de bois qu'un de ses clones vinrent immédiatement récupérer. Utakata fut surpris de voir un ninja user d'un Jutsu dont il n'avait jamais entendu parler, contrôler le bois pourrait être une bonne chose pour aider ce village jusqu'au bout. Peu de temps après le Chunin exposa son idée au Genin qui n'eu pas spécialement de choix puisqu'il partit aussitôt au secours des villageois.

Ôto avait montré son Mokuton qui avait eu un léger effet sur le ninja, mais ce dernier très compétiteur se prit directement au jeu dans lequel il était sans doute le seul à vouloir jouer. Le Shinobi parcourait le village en sautant d'arbre en arbre ou bien sur les toits qui avaient la chance d'encore tenir. Se trouvant sur l'un d'eux, il voyait certains cadavres, sans doute noyés flotter qui avaient pour effet de l’écœurer. Mais tout n'était pas négatif, trois personnes se débattaient au milieu de l'eau qui essayaient de résister malgré le courant. Il s'empressa d'aller sur un appui non loin d'eux et prit son instrument qu'il trempa dans le savon spécial, puis d'un geste vif, Utakata fit tournoyer le Shabontama entre ses doigts pour le placer sur ses lèvres dans le but de souffler trois grosses bulles. Les trois personnes furent gobées par ces sphères de savon que le ninja fit voler hors de portée de l'eau tout en les accompagnants. Posés sur la terre ferme, les rescapés reçurent les quelques vérifications qu'avait fait Utakata sur leur état. Il ne fallait pas non plus y prendre trop de temps, après quelques conseils, le Genin repartit tout de suite au secours d'autres blessés.

Le temps passait et les personnes sauvées ne cessait d'augmenter, n'étant qu''un petit village le secours ne fut pas spécialement long, ce qui restait de l'être était de vider cet endroit de toute cette eau de là, elle s'écoulait de la mer qui se trouvait être à plus d'une cinquantaine de mètres. Il fallait trouver un moyen d'empêcher cette entrée mais Utakata n'avait pas spécialement de techniques qui pouvaient fonctionner. Une bulle ici ne servirait strictement à rien et laissa donc ce champ de bataille à son collège, lui repartait voir s'il ne restait pas des personnes sous dans les débris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôto Ryoichi

Chuunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   Mar 29 Juil - 18:06

    Décidemment, ça semblait bien pire que ce à quoi je m’étais attendu, mais peu importe, il nous fallait les aider coute que coute. J’avais déjà aidé un premier homme de la noyade grâce à l’un de mes clones, mais par la suite, Utakata et moi nous séparions histoire de pouvoir aller un poil plus vite dans cette mission. Je ne sais pas de quoi il est capable réellement, mais peu d’importance pour moi, à partir du moment où il parvient à m’aider à remplir correctement cette mission, je ne serais pas chiant. [Et bien, pour une fois.] Oh toi ça va, je ne t’ai pas sonné ! [C’est bien pour cela que je fais mon apparition d’ailleurs.] Quel emmerdeur ma parole... [Oh oui, c’est la joie.] Parles pour toi. Partant donc à l’opposé de mon partenaire éphémère, j’essayais de faire plus ou moins un état des lieux de la situation afin de voir jusqu’où comptait aller l’eau et si elle se déversait, mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque je vis la vérité de la situation. Il n’y avait plus d’écoulement, le torrent à dû faire plier les murs et arbres, du coup le chemin que devrais emprunter l’eau est complètement obstrué. Ça c’est une mission pour moi, je vais pouvoir m’amuser un peu su ce coup là. Je fis alors une série de mudras et c’est là que les racines des différents arbres se mirent à sortirent de terre et à bousculer un peu tout ce qui trainait afin que l’eau puisse s’écouler de manière convenable, ce sera bien plus simple ainsi, il faut le reconnaitre.

    Remontant le village alors que les racines avaient gardé leurs position de maintient, je m’attelais surtout à retrouver les survivants à présent, nous devions tous les sauver sans exceptions, je prenais d’ailleurs le temps avec deux clones de ma création de mettre les villageois à l’abri en les perchant sur les arbres ou sur les toits encore solidement installé. Dès que l’eau se sera retiré, on pourra les redescendre, mais pour le moment ils vont devoir se montrer patient et attendre que les choses se passent, on verra la suite plus tard, je ne peux pas mieux faire pour eux de toute manière. En tout cas, il y a une chose dont je suis absolument sur, il faut que nous en finissions rapidement maintenant, je n’ai pas l’éternité devant moi non plus, puis en cas de nouveau problème je dois être disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utakata

Genin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 21
Date d'inscription : 22/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
18/18  (18/18)

MessageSujet: Re: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   Mer 30 Juil - 14:59


Utakata était repartit dans la partie immergée pour mettre hors de danger tous les villageois qui étaient sans doute encore coincés. Alors qu'il mettait tout son possible en œuvre, il vit partir son équipier s'occuper du problème d’inondation. Cela n'avait pas duré longtemps, les arbres avaient déblayé le chemin permettant une bien meilleure évacuation de l'eau. Le niveau de cette dernière ne pouvait se faire que lentement de tout façon, les miracles n'existaient pas. Les survivants étaient presque tous sauvés, du moins hors de danger mais la situation paraissait toujours autant désastreuse. Utakata avait le fort sentiment de ne pas avoir tout fait bien qu'il ne voyait pas ce qu'il pouvait réaliser d'autre. Parcourant les décombres, il ne trouvait plus que des cadavres errer sur l'eau transportés par le courant, puis quelque chose avait fait tilt. Bien que cela le répugnait de porter des cadavres sur les épaules, mais s'il ne voulait pas rester plus longtemps ici, il fallait en emporter le maximum en un allé. Les corps inertes furent ensuite posés dans un grand espace à un peu plus d'un kilomètre du village, sans n’en superposer aucun pour éviter que cela donne une impression de "tas de déchets". 16. C'était le nombre de défunts trouvés à ce moment, c'était également le nombre des trous à creuser afin d'y mettre les morts. Le Shinobi ne prit la peine que de déposer les corps sur un endroit sûr, il voulut laisser les villageois reconnaître les décédés et de faire eux même une cérémonie. Enfin, à cet instant les rescapés étaient encore sous état de choc ou inconscient, leur apporter de l'aide était donc une priorité.

Les villageois n'étaient pas très bavards et préféraient qu'on les laisse tranquille, c'était une chose qu'Utakata comprenait évidement et décidait donc de ne pas insister sur les gens répulsifs. D'autres demandaient simplement de l'eau, ou un peu de compassion. Réconforter n'était pas la spécialité du Genin, discuter en général n'était pas son point fort, il croyait même redécouvrir ce mot. Les heures passèrent et le niveau de l'eau avait clairement baissé, le chemin qu'avait libéré Ôto pour que le fluide se disperse dans la mer qui se ne se trouvait pas très loin. On pouvait commencer à revoir le sol qui était devenu une boue épaisse parsemée d'objets détruits. Beaucoup voulurent retourner dans ce qui était chez eux une journée auparavant, mais il fallait reconstruire au moins quelques abris afin d’héberger ceux qui avaient tout perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ôto Ryoichi

Chuunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   Sam 2 Aoû - 15:08

    A première vue, le problème le plus important semblait être réglé, l’eau s’écoulait patiemment, il ne fallait pas s’attendre à ce que les choses se passe rapidement bien évidemment, c’était improbable, on fait du mieux que l’on peut avec les moyens mit à notre disposition. D’ailleurs, ça me fais penser, je ne sais même pas qu’elles sont les affinités que ce chère Utakata utilise, j’aurais dû le suivre de loin pour voir peut-être ? [Tu crois sérieusement que tu aurais eu le temps de faire cela ? Il y a des vies en danger.] Oui c’est vrai, il serait égoïste de faire cela, tu as complètement raison. [En même temps, je n’ai jamais tord, souviens t’en à présent.] Promis, je vais essayer... Non, mais qu’est ce que je raconte moi ? Je suis en train de péter un plomb là ou quoi ? [Aller, sans rancune.] Dégages de là, tu me déranges dans ma mission et je ne sais plus où donner de la tête. [Pourtant c’est facile, il te suffit d’aller aider les survivants et de contenir les corps à la dérive.] A oui c’est vrai, merci. [Je suis aussi là pour ça.] Parfait, dans ce cas, je me mets en route tout de suite. Passant par les toits qui me semblaient les plus stables, je regardais partout autour de moi, me contentant de faire sortir des liens de bois du sol pour attraper les corps à la dérive et les empêcher de suivre le fil de l’eau qui s’en allait, les villageois avaient droit de garder chacun des corps pour leurs offrir des funérailles dignes de se nom après tout.

    Alors que le niveau de l’eau continuait de baisser, les corps dépourvu de vie ne cessaient d’affluer, c’était une réelle horreur, je ne comprenais pas vraiment les choses là, c’était horrible, j’aurais tant voulu pouvoir les aider et pourtant je n’arrivais à rien, comment pourrais-je seulement arrivé à rendre la vie à quelqu’un ? C’était impossible, je ne suis pas médecin après tout, et encore moins un faiseur de miracles. J’avais l’impression d’être complètement inutile dans cette situation là, mais que pouvais-je bien y faire après tout ? J’essayais tant bien que mal de continuer à garder les corps et à mettre les survivants à l’abri, mais petit à petit, plus aucun corps inertes n’apparaissait, comme ci quelqu’un s’en occupait en amont, Utakata peut-être ? [Eh Oh, arrêtes de flâner, tu n’entends pas ?] Entendre quoi ? [Écoutes plus attentivement, tends l’oreille un peu.] Je fermais les yeux, me concentrant uniquement sur mon ouïe cherchant ce que je pourrais encore découvrir... Rien, juste le bruit de l’écoulement de l’eau. [Non, cherche plus en profondeur, écoutes, sois attentif à tout les sons.] J’essayais de rester calme, de tout écouter. Le ruissèlement de l’eau, le vent faisant bouger les branchements et les feuillages, les craquements des branches tomber à l’eau, les pleurs d’un enfant, les craquements des murs de pierre... Les pleurs d’un enfant ? Bon sang mais c’est important ça ! [Bravo, je suis fière de toi, maintenant au boulot.] Ni une ni deux j’étais partit en direction de la maison qui tombait peu à peu en ruine, pas le choix, je me devais de me dépêcher, c’était maintenant plus qu’une question de temps. Arrivant rapidement dans la dite maison, j’appelais l’enfant de toutes mes forces, j’entendais ses pleurs, mais où aller ? Chacun des murs que je toucherais serait susceptible de s’écrouler, je devais faire vite et attention. Après quelques minutes de recherche, je l’avais finalement trouvé, elle était là, allongée à même le sol, contre une dame, surement sa mère alors prise au piège d’une poutre. Ma seule force n’allait pas suffire à la bouger malheureusement, que faire ? Je tentais, mais c’était plus la maison qui allait en finir que moi à cette allure. Ni une ni deux, j’exécutais une série de mudra pour que les racines libère cette dame de la poutre, je la tirais alors vers moi pour qu’elle soit libre, mais la maison ne semblait pas vouloir nous laisser partir, la toiture s’écroulait alors... « Mokuton, Mokujou Shouheki » Un dome en bois vint nous protéger tout les trois et nous pûmes finalement nous enfuirent par l’ouverture laissé par le dome dans lequel nous nous étions refugiés. Enjambant les décombres, la petite fille sur mon dos et la dame en appuis sur moi, nous sortîmes tant bien que mal de cette ruine afin de regagnez un endroit plus stable ou je retrouvais finalement Utakata.

    [color=purple] « On dirait que l’on a pu aider pas mal de personne... Il va falloir que l’on rentre après nous aussi... » Me tournant alors vers la femme blessé « Vous avez un endroit où allez en attendant l’entreprise des travaux de reconstruction de votre village ? »

    Femme blessée – « En cas de problème comme celui-ci, le village voisin nous héberge et nous aide et inversement quand eux ont des problèmes. »

    Dans ce cas, pas le choix, il va nous falloir les conduire là-bas, trop nombreux sont les blessés, nous rentreront ensuite à Kiri. Pour ma part du moins, je ne sais pas ce que lui compte faire, mais peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utakata

Genin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 21
Date d'inscription : 22/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
18/18  (18/18)

MessageSujet: Re: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   Mar 5 Aoû - 11:03

Les deux Ninjas accomplissaient ce qu'ils avaient à faire efficacement. Utakata s'occupait toujours à fouiller les décombres dans le but de ne plus trouver de corps inertes, dans le cas contraire, il les amenaient dans un endroit au calme et paisible. Son équipier, Ôto, lui s'occupait surtout de faire s'écouler l'eau qui n'était plus vraiment un problème en soi puisque la catastrophe s'était presque décimée laissant place à un énorme terrain de boue. Le tour du village était terminé et la certitude que plus aucun corps n'était caché était presque sûre, presque tout de suite après, le Genin se rendit là où les villageois survivants étaient regroupés et y trouva à leurs côtés le Chûnin qui avait l'air poser quelques questions. L'une d'elles étaient s'il y avait un endroit où les villageois pouvaient se rendre en cas de situation comme celle-ci, le patelin voisin semblait apte à les accueillirent. Pour qu'ils puisse y s'y rendre, ils leurs fallait évidemment l'aide des deux Shinobi puisque la plupart d'entre eux étaient blessés.

Avant de se mettre en route, Utakata précisa que les corps avaient été posés dans un endroit précis et indiqua donc la direction dans laquelle ils se trouvaient. La route pouvait enfin commencer, une bonne moitié était capable de marcher, l'autre ne pouvait pas se mouvoir du tout, il demanda aux personnes aptes à marcher de prendre de l'avance avec Ôto alors que le Genin resta près des blessés pour les amener à tour de bulle. Ils étaient une petites vingtaine à être immobiles, ne possédant pas la plus grosse réserve de Chakra, le Ninja décida assez rapidement de les placer deux par bulles, plus il ne pouvait sûrement pas. Les dix bulles s'élevèrent donc dans le ciel au dessus des arbres, qu'Utakata arpentait pour les suivre d'en bas. Heureusement pour eux, le village en question n'était pas à plus de deux kilomètres, ce qui facilitait la tâche. Cette distance fut parcourue en un temps plutôt court, la première moitié était déjà arrivée sur les lieux, ce n'est que quelques minutes après que les blessés sortirent de la forêt juste à l'entrée du village. Ils furent pris en charge par certains médecins.

La mission avait peut être touchée à sa fin, quelques heures plus tard, ceux qui pouvaient se mouvoir partir enterrer leurs proches. Les deux Shinobi étaient déjà partit, c'était en quelque sorte de l'histoire ancienne même si ce genre d'image ne part pas si facilement, lors de la route pour le retour à Kiri, la course fut drôlement silencieuse ne laissant que les pas se distinguer. Une mission était tout de même terminée, comme quoi le malheur des un peut faire en quelque sorte le bonheur des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un village en détresse [Rang C] (Utakata)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un village en détresse [Rang C] (Utakata)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demandes de rang
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Village Hentaï[accepté]
» Demandez votre rang de padawan!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Kiri :: Alentours du village-