Partagez | .
 

 Une tête à prendre. [Rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ôto Ryoichi

Chuunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 27
Date d'inscription : 07/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Une tête à prendre. [Rang B]   Dim 27 Juil - 22:28

Mizukage a écrit:
Mission rang B
Description: Un campement de déserteurs a été vu non loin de Mizu No KUni, celui ci pourrait devenir dangereux s'il de développe davantage, tuez le chef, sans organisation, les autres membres devraient commencer à se battre.
Cette mission doit se faire en toute discrétion, votre bandeau ne doit pas apparaître et le village niera vous connaître au besoin.
Gain et xp: 90 xp et 140 ryos

A chaque jour son histoire, rien n’est jamais stagnant et la vie d’un ninja en est un exemple parfait je dois bien le reconnaitre, aucun jour ne ressemble à l’autre, chaque jour voit quelque chose de nouveau débarquer, c’est parfois même déroutant je dois bien le reconnaitre, mais que voulez-vous, je ne peux pas changer le destin pour autant. Des fois le boulot tombe, d’autre fois non, si c’était comme ça pour tout le monde ce serait tellement beau, mais bon faut pas rêver, ce n’est pas moi que l’on appelle quand on en a envie, des fois je t’envie presque mon ami, mais bon chacun son truc, tu as aussi bien des inconvénients à mener ta petite vie de ninja, à partir de ce moment là, je ne peux que te la laisser.

Nous étions en grande période de matinée, le soleil ne risquait pas de pointer le bout de son nez encore d’ailleurs, c’est dire à quel point il était tôt, mais parfois il faut bien faire quelques sacrifices pour un boulot, surtout quand, comme aujourd’hui, il est des plus importants. [Oui ça tu peux le dire, tu as vu la fin du paraphé ?] Oh oui, comment aurais-je pu seulement oublier une telle partie, le village niera vous connaitre. Là au moins, c’est on ne peut plus claire, soit je réussi, soit je meurs, je crois que je ne peux pas avoir de mission plus simple, qu’en penses tu ? [En effet, tu as bien résumé la situation, si tu ne te sors pas les doigts du postérieur, inutile de dire que tu n’auras pas la moindre chance de l’emporter.] De toute façon je prends cette mission comme un test, un test pour connaitre mes capacités réelles dans une situation complexe. [Oui ben tu fais bien comme tu veux, mais tu as intérêt d’assurer le coup si tu ne veux pas y laisser ta peau.] Oui ça va, ne te fais pas bile, je le sais très bien ça déjà, tu ne m’apprends rien. Première chose à faire pour aujourd’hui en tout cas, c’était clairement de scellé mes armes, il va de soit que je ne laisserais pas les armes dans mes sacoche, sur mon dos ou autres, je ne m’encombre pas inutilement, cela va de soit. Revêtant mon équipement habituel, je me saisis de mon chapeau et pris alors la route veillant à bien verrouillé ma porte derrière moi, je n’ai plus le choix désormais, vivre ou mourir, c’est comme cela que cette journée finira, que je le veuille ou non d’ailleurs.

Comme demander, j’avais pris la peine de laisser mon bandeau à la maison, il était hors de question que je ne dévoile mon appartenance au village, plutôt en mourir de toute manière. [Dis donc, je croyais que tu étais un pacifiste, tout ton dialogue sur la violence et la vengeance n’a pas le moindre intérêt.] Il faut parfois être capable de voir plus loin que le bout de son nez. [Comment ça ?] Si on laisse faire ce petit groupe comme bon lui semble, ils finiront sans doute par s’en prendre au village et a toute ces personnes innocentes qui n’ont pas leurs place dans un quelconque conflit, mais si on en vient à couper la tête d’un groupe, les autres finissent par s’entre tuer pour trouver une nouvelle tête alors que d’autres vont simplement voir les choses comme il le faut et arrêter de faire le mal, c’est pourtant simple à comprendre tu ne crois pas ? [Qui te dis que ça se passera comme cela ?] Et bien rien du tout je te le confirme, mais si ça venait à se passer différemment et qu’ils finissent par se trouver une nouvelle tête pensante, alors nous serons forcer de taper dans la fourmilière et de la détruire sans la moindre hésitation, la paix passe parfois par ce genre de recours, on en a pas toujours le choix. [Ben pour quelqu’un qui disait que la vengeance ou autre violence n’étaient pas une solution, nous voilà bien mal embarquer...] Que veux tu, plutôt que de finir par voir des innocents être maltraiter je préfère aller frapper un grand coup, ça ne fais de mal à personne vois tu ? Bref, trêve de bavardage, la route est longue, il ne faut pas que j’en sois emmener à m’épuiser, j’ai quand même bien mieux à faire non ? J’ai peut-être même une petite envie supplémentaire à me faire dans ce boulot, avec un peu de chance j’arriverais à savoir ce qu’ils veulent exactement, puis si je parviens à m’y infiltrer, couper la tête sera tellement plus simple. [Et prendre le risque de tromper le village ?] Hum... je n’y avais pas pensé...

Il me fallut quelques heures de marche avant d’arriver non loin des lieux de mon boulot. [N’oublie pas, tu ne dois pas être repérer et tuer le chef.] Oui ça va je le sais ça. [Voilà, dans ce cas précis, ne tente pas des choses inconscientes.] Oui, je comprends où tu veux en venir. Je m’approchais de plus en plus du lieu dit, bientôt j’allais être à porter de tir de ce fameux campement, quelques instants encore et j’allais pouvoir être en place, mais qui dis campement de déserteur dit surement ninja, je devrais sans doute me méfier d’un possible ninja sensoriel qui n’aurait clairement aucun mal à me repérer en moins de deux, je dois rester sur mes gardes à partie de maintenant quoi qu’il arrive. Désormais je ne suis plus un ninja de Kiri, déjà j’agis pour mon propre intérêt, je n’ai pas reçu d’ordre de qui que ce soit, je suis là uniquement pour venger la fille que j’ai récemment croisé. [Hein !? De quoi tu parles ?] T’inquiète pas pour moi, je sais parfaitement ce que je fais, contentes toi de me faire confiance l’ami. [Comme tu le veux.] Merci. Avançant tranquillement d’arbre en arbre et de branche en branche, je m’approchais mine de rien de ce petit campement rebelle. Je ne savais pas encore ce que j’allais y trouver, mais nul doute que j’allais vivre aujourd’hui une expérience unique, quelque chose que je n’aurais sans doute préférer ne jamais connaitre, mais le destin en a voulu autrement, c’est ainsi et il faut vivre avec ce genre chose. Il arrivait maintenant à porter de regard, simplement des tentes ? C’est ça leur fameux campement ? Il m’aurait suffit de le bruler et le tour était jouer, si encore j’en avais été en mesure, mais comment arriver à m’en approcher maintenant ? Bon sang, ça ne va pas être chose aisé je sens cette mission, va falloir que je me sorte les doigts du postérieur. [Allez courage, l’avenir du village en dépend !] Oui, tu as raison, je dois y arriver, pour le bien de Kiri et du pays de l’eau. Histoire de bien commencer, je laissais apparaitre quelques graines sur le sol qui serviraient à ce prendre sous les chaussures de ceux qui passeront dessus, à partir de là, inutile de rappeler qu’il sera très simple pour moi de m’occuper de l’un d’entre eux au moins.

D’ailleurs, choses dites, choses faites, un premier homme sortit du campement et pris la route vers le sud, parfait pour moi. Continuant à veiller quelques temps sur le campement et les déplacements des uns et des autres, je fini par me lancer sur les traces de celui que j’ai pister un peu plus tôt, il ne fallut d’ailleurs pas très longtemps grâce à cette belle technique que me procure mon Mokuton, inutile de dire que ce n’est pas un kekkai comme les autres, ils me propose de grande possibilité et ça ce n’est pas rien, ça me plais bien, je ne remercierais jamais assès ma mère pour cela je dois bien le reconnaitre. Il me fallut approximativement dix minutes pour arriver à hauteur de ce fameux homme d’ailleurs, très rapide je dois bien le reconnaitre, mais quand on est pressé, il n’y a pas de miracle. Je descendis alors de mon arbre, katana en main et tranchait l’homme directement dans ma chute avant de prendre son apparence après avoir caché son corps. Un buisson fut largement l’affaire d’ailleurs. Je pu donc sceller de nouveau mon arme et partir tranquillement pour ce fameux campement tout en restant dans l’ombre tachant de ne pas me faire repérer, mais autant dire qu’avec le mokuton, henge, il n’y avait aucune chance pour que je sois repérer étant donné que la voix et l’odeur sont copié en plus de l’apparence, à cette allure tout devrais ce passer pour le mieux, j’ose avoir confiance. [Et bien ne sois pas trop sur de toi non plus, je te rappelle que tu n’en a pas encore terminé.] Oui je le sais bien ça, mais quoi qu’il en soit, je suis en bonne posture là, j’ose croire que j’y arriverais sans trop de soucis. Allez, encore un tout petit effort à fournir et ensuite je l’aurais ma victoire. Le prochaine obstacle a se dresser devant moi serait de trouver la tête pensante de ce groupe et d’attendre le bon moment pour la prendre, va falloir que j’assure, je n’ai guère d’autre choix là de toute manière, allez courage !
L’entrée dans le campement fut d’ailleurs relativement simple par chance, mais comment savoir où aller et que faire honnêtement ? Je regardais, j’enregistrais, j’évitais les uns et les autres, histoire de ne pas être trop déranger, mais bon ce n’est pas simple dans ce système précis, faut vraiment que j’assure moi et ça, ça craint. Faut dire en même temps que je venais d’entrée dans un campement dont je ne savais rien et dans lequel je ne devais surtout pas être démasqué, c’est assès dur à gérer pour le coup là. Avancement tranquillement en essayant de comprendre au mieux l’implantation du camp pour savoir où frapper exactement, je suis arrêté par un homme plutôt âgé assis sur un gros rocher.

« Tiens donc, Sabo, tu as été bien rapide aujourd’hui. J’espère que tu n’as pas encore failli à ta quête, tu sais que le boss va te trancher la gorge sinon... »

« Oh oui bien sur, je fais toujours de mon mieux tu le sais bien... »

« Oui bien dépêches toi de lui ramener la tête d’un ninja de Kiri si tu ne veux pas qu’il prenne la tienne. »

Quoi !? La tête d’un ninja de Kiri ? Non mais c’est pire que je ne le pensais là, faut pas que je perde de temps pour agir, faut que je fasse les choses rapidement, je n’ai plus le choix, il faut que ce soir j’en ai fini avec cette mission. Je sortis alors du camp de nouveau et allait me cacher dans un arbre non loin de là reprenant alors mon apparence original ayant pris le soin de déposer des graines devant la tente du chef, il ne me restait plus qu’à attendre qu’il se décide à sortir, allez le tuer dans le camp au milieu de tout ses sous-fifres risquait de s’avérer bien trop difficile, je prendrait ainsi un risque inconsidéré, il est clair que je dois désormais faire attention à tout, je n’ai plus le choix. Restant dehors alors que la journée se passait, j’attendais sagement que la nuit tombe, restant alors sagement perché sur mon arbre, je guettais, je patientais, il ne me restait plus que cela à faire de toute manière. C’est seulement à la nuit tombé et déjà bien entamé que je me décidais à agir. [Et tu comptes faire quoi ?] Fais-moi confiance et observe. [Bien, je demande à voir.] Patience très chère.

Alors que les insectes sortaient de plus en plus des bois entourant le campement, le feu de camp fini par s’éteindre, un seul garde à l’entrée, il me fallait m’en débarrasser avant ? Peut-être bien. Je sautais alors juste derrière lui passant aussitôt ma main sur sa bouche et m’emparant de son kunai, je lui tranchais la gorge avant de tirer le corps jusque derrière un arbre, sait-on jamais si quelqu’un vient à sortir. Une fois fait, j’entrais délicatement dans le village, prenant l’apparence de ce dernier tuer grâce au mokuton henge toujours et avançais, patiemment, sans un bruit, en direction de la tente principale, c’est enfin le moment. J’étais là, non loin de la tente, le moment était finalement venu. [Tu penses y parvenir ?] Je n’ai pas vraiment le choix en même temps... [Oui c’est sur, mais au-delà de cela, faut que tu sois sur d’y arriver.] Ça va aller ne t’en fais pas. [Très bien, prouves le !] Tout de suite ! J’entrais donc dans la tente paisiblement, puis, d’une rapidité dépassant tout ce que j’ai pu faire jusqu’à présent, je m’abattis sur lui avec le kunai du garde. [Une bonne dose d’adrénaline n’est-ce pas ?] En effet. Je restais là, une seconde ou deux, regardant le sang de l’homme couler, il avait ouvert les yeux peu de temps avant que je ne le plante, mais par chance ce fut trop tard. Je lui lançais un petit sourire puis fit demi-tour alors qu’il venait de les fermer de nouveau, ma direction ? Le village, il me fallait rentrer au plus vite désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une tête à prendre. [Rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demandes de rang
» Demandez votre rang de padawan!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» [Libre]Speed town ? [Speed Town, Rang D, Révolutionnaires, Construction secrète]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Reste du monde :: Mizu no Kuni-