Partagez | .
 

 Nukekins en pagaille (PV Kimi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kakuzu

Juunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 21
Date d'inscription : 21/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Nukekins en pagaille (PV Kimi)   Ven 25 Juil - 18:35

Kakuzu écarquilla ses yeux alors qu'il finit une longue marche qu'il avait faite subir a sa personne dans le but assez noble de rejoindre la fière capitale du pays de l'eau, Kirigakure.

De par sa vieillesse, notre ami Kakuzu avait eu l'occasion de marcher sur ces terres plusieurs fois au cours de sa longue existence sur cette terre de pêchée, que ce soit pour aider ce village ou contribuer a une attaque. Il devait avouer qu'il ne s'agissait vraiment pas de son village favori au cours des cinq nations et dieu sait qu'il ne tenait pas les autres dans ses multiples coeurs.

La politique de Kiri était celle d'une nation qui insistait pour rester éloignée des autres et qui tenait avant tout a s'occuper de ces affaires, ignorant que ce genre de trucs était le meilleur moyen pour se retrouver avec une dette colossale.

Le brouillard omniprésent était aussi une bonne raison de ne pas aimer ce village. On s'y habituait avec le temps mais pour Kakuzu qui changeait régulièrement de villages, passer des montagnes vastes de Kumo et le désert infini de Suna au terrain restreint de Kiri apportait son lot de surprises.

L'ancien Takijin, recouvert d'un épais manteau noir et d'une capuche blanche, afin de se protéger de la température de Kiri, après tout, ce n'est pas parce que l'on est une sorte de monstre a cinq coeurs que l'on ne peut pas avoir froid. Le sang du ninja qu'il avait passé à tabac pour prendre le manteau était encore visible sur l'accoutrement mais Kakuzu était sûr que personne n'oserait lui demander d'où ça venait.

Ayant élu résidence dans un hôtel remplis de rats et de lits couverts de sang mais gratuit, notre homme avait pris la décision de se frayer un chemin vers Kiri où l'attendait une certaine co-équipière qui pourrait l'accompagner pour la mission entreprise par le gaillard il y a une journée ou deux.

Kiri avait en effet vu que des déserteurs avaient fait un campement près du village, un événement qui s'était déroulé peu avant que des shinobis ne disparaissent dans les zones proches du campement. Étant sûr que certains des nukekins étaient marqués au Bingo Book, le fier déserteur s'était vu forcé de prendre cette requête, un choix qu'il partageait avec une shinobi de Kiri.

L'alliance entre un ninja de Kiri et un ninja venant d'autre part était un fait rare, comme le nota l'employeur. Kakuzu reçut des informations sur son nom et autres données sur ses capacités offensives alors que la fille reçut également des informations quand au caractère très violent de notre homme ainsi qu'une photo pour qu'elle puisse bien le reconnaître (même si ce procédé, en vu de... l'originalité physique de notre homme, était quelque peu inutile) rien de plus. Il nota aussi que le rendez vous sera fixé devant le village de la brume.

Les deux ne s'étaient pas rencontrés mais ils savaient déjà l'important. Toutefois, Kakuzu décida de se rendre plus tôt au lieu du rendez vous, conscient que la brume le retarderait beaucoup et qu'il n'était pas installé a Kiri pour le moment vu que leurs hôtels coûtaient tous plus de dix ryos, un prix insupportable pour le vieil homme.

Fort heureusement, les dieux furent cléments vu que la brume était moins forte et que le village semblait particulièrement éclairé, ce qui avantageait sur bien des regards le vétéran qui avait pu partir de son hôtel pourri jusque aux portes du village avec aisance.

Kakuzu se posta donc devant les portes, ignorant avec grâce les gardes et autres shinobi partant ou revenant. Il observa toutefois ces derniers, des shinobis qui obéissaient à un supérieur dont il ne savait pas le nom, les capacités ou même le visage ! Il était impossible qu'un leader comme ça existe et qu'un village le suive.

L'ancien ninja de Taki croisa les bras et se contenta de réfléchir, n'oubliant toutefois pas de fixer les portes pour voir venir la Kunoichi. Combien pourrait t-il gagner en liquide s'il parvenait à découvrir le mystère de ce Mizukage ? Il devait être l'un de ces hommes poissons ou même un épouvantail, un personnage fictif imaginé par le gouvernement pour repousser de potentiels agresseurs...

Les pensées de Kakuzu furent interrompues quand il vit la Kunoichi arriver, l'homme se tourna vers cette dernière et la fixa un moment, elle correspondait a la description de l'employeur, le ninja de Taki ne prit toutefois pas la peine de décroiser ses bras, fixant la Kunoichi avec dureté.

Humpf, tu m'auras décidément fait patienter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimi Keiko

Juunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 22
Localisation : Canada
Date d'inscription : 14/07/2014

MessageSujet: Re: Nukekins en pagaille (PV Kimi)   Ven 25 Juil - 20:34

Je prend pour habitude de toujours me lever tôt. Une journée vaut la peine d'être vécue à partir du lever du soleil et d'être terminer lorsque les oiseaux recommence à chanter. Malheureusement pour moi, ce mode de vie ne me laisse que quelques minutes afin de me reposer. Aujourd'hui, mon corps a décidé de faire exception a cette règle. Il est aller me plonger dans un long et pénible comas, là ou est-ce que des secondes durèrent des heures. Je me souviens même d'avoir rêver. Un court chapitre ou est-ce que j'étais avec une présence masculine assez... masculine !

Je me réveilla tout en grognant. J'apporta les manches de ma robe de nuit à mes yeux histoire de pouvoir me dégager la vue des saletés qui s'était créé. Je balança mes jambes à l'extérieur de mon lit et me dirigea d'une démarche de cadavre en direction de ma table ou était placés des documents d'information sur mon nouveau partenaire. Un homme très mystérieux au comportement soit-disant violent. Je feuilleta à nouveaux les quelques pages avant de trouver ce que je cherchais. ¨Le rendez vous sera fixé devant le village de la brume.¨

Il était temps pour moi d'aller me changer dans ma tenue de ¨Ninja¨ et de ressortir l'équipement si lourd  à porter. C'est en entrant dans mes pantalons en cuire noir que je me dis qu'il m'aurait fallut des Genins afin de transporter tout ce matériel si encombrant. Je changea ma tenue de nuit afin de rentrer dans une petite robe aussi noir que les pantelons. J'y accrocha une ceinture trop lourde et vérifia le contenue de chacune des poches. Tout semblait bon, mis à part mon katana qui me regardait du coin de ma petite demeure. J'hésita quelques secondes avant de le prendre et de venir l'accroche avec le reste.

Je commença ma petite marche en direction des portes de Kiri lorsque mon ventre me rappela que j'avais besoin de manger. Ses grognements entrèrent des images de yakisoba passant par des takoyakis dans ma tête. Je m'arrêta devant un yatai afin de prendre de la nourriture pour emporter. Nabe, Gohan et Udon étaient au rendez-vous. Je déposa quelques Ryos et repris ma marche en direction des portes de Kiri.

La brume était moins présente aujourd'hui et le village semblait même particulièrement éclairé. Nous étions encore loin du soleil de Suna, mais pour une village comme Kiri, mère nature se faisait assez clémente. Je sourit naturellement voyant plusieurs shinobis sortir s'amuser voir certains s'entraîner. Ils me rappelèrent l'époque ou est-ce que j'étais jeune et sotte. Mon sourire naturelle se transforma en bâillement puis repris de ses couleurs, voyant enfin les portes de Kiri. Je me força de me remémorer les traits de mon futur compagnon. Il faut dire qu'il avait réussit à rester un mystère même à travers les descriptions que j'avais jadis lut. Je me rapprocha de plus en plus des portes, mais surtout de moins en moins sur de ce à quoi il ressemblait.

Ça y est, je venais de franchir les portes, toujours aussi incertaine sur le compagnon que j'allais avoir. Je continua de marcher lorsqu'un vint attirer mon attention. Un homme semblant assez mature qui portait un épais manteau noir ainsi qu'une capuche blanche. Il me regarda, les bras croisés et les vêtements tâchée d'un rouge, qui décidément n'était pas du vin rouge.


- Humpf, tu m'auras décidément fait patienter.
- Moarf, j'ai pris la peine de t'apporter ceci, tu me dois bien un petit sourire non ?

Je lui sourit en retour et déposa les différents plats au sol. Il voulait probablement partir maintenant, mais je décida quand même de m'asseoir au sol afin de déjeuner.

- Un vieux diction dit : Un ninja qui n'a pas le ventre pleins est un ninja qui n'ira jamais loin.

Je lui fit signe de prendre place et commença à me servir, les baguettes directement dans les plats. Je pris tout de même la peine d'écouter ce qu'il avait à dire. Mon comportement était peut-être exagérer, voir digne du plus mauvais des Genins, mais dans le doute de l'attente, cet option me semblait la meilleur. Entre deux - trois bouchée, je lui répéta ce qu'il s'avait déjà, mon nom ainsi que des informations superflus. Je sortie aussi des papiers que j'avais pris la peine de ranger dans l'une de mes nombreuses poches de ceinture. Ces papiers expliquait les délits fait par les différents recherchés et quelques informations aussi pertinente que le prix de mon déjeuner.

Aussitôt le repas terminer, je me releva d'un bond, prête à commencer la mission. Je lui sourit de plus belle, pensant à tout les vermines que nous allions écraser ensemble. Décidément, j'adore se village.

On se décida de passer via la voix la plus rapide afin de se rendre à eux. Je n'osais pas plus prendre de temps, j'avais déjà jouer avec sa patience, il était maintenant temps de passer à l'action. Je me passa un coup de langue sur mes lèvres tout en créant un petit sourire sur le coin de mes lèvres. L'idée de réutiliser mon Shôton à des fins de combat me créait une étrange boule dans l'estomac. Une bonne boule. Le genre de sentiment ou tu as l’Impression que tout va bien aller.

Nous continuâmes encore, plus silencieusement ce coup-ci. Chacun de nos pas était déposer avec précaution sur le sol ou les branches. Il me fit un signe et on s'arrêta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kakuzu

Juunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 21
Date d'inscription : 21/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Nukekins en pagaille (PV Kimi)   Sam 26 Juil - 22:41

La jeune fille arriva avec un air quelque peu naïf sur son visage, transportant un sac de nourriture alors qu'elle marchait vers Kakuzu. La vue du sac de nourriture permit a notre homme de plisser ses yeux de façon méfiante, étant bien trop sûr que la façon avec laquelle elle allait l'interpeller.

A l'inverse de la plupart des ninjas de Kiri, dont la réaction première après le commentaire de Kakuzu aurait été une réponse agressive au mieux, elle répondit avec un certain calme aux paroles de l'homme déformé, exprimant le manque de gratitude de Kakuzu qui devrait la remercier quand a la nourriture apportée au lieu de se plaindre des tendances assez retardataires de la jeune fille.

Commençant à s'asseoir et joignant Kakuzu de la suivre, ce qu'il ne fit pas, elle entreprit d'expliquer avec l'aide de papiers les différents méfaits des bandits ainsi que le prix de son déjeuner et d'autres informations peu pertinentes. Notre homme ignora avec plaisir la bouffe, son organisme ne nécessitait pas l'ingestion d'éléments organiques pour survivre après tout et il avait déjà consommé juste pour ses papilles un petit déjeuner pourri peu avant de partir.

N'ayant aucune utilité a conserver les aliments, l'ancien Takijin prit toutefois de la nourriture qu'il entreprit de jeter aux gardes, ayant l'intention de les assommer avec, une tâche qu'il accomplit avec un succès plutôt marqué. Il prit aussi la peine d'écouter la tirade de la jeune fille concernant le ventre plein d'un shinobi, une règle qui ne s'appliquait désormais que vaguement au vieil homme qui choisit juste d'attendre.

De toute évidence, elle semblait avoir une personnalité que ses camarades moins sérieux que Kakuzu décriraient comme "agréable", elle semblait savoir ses dictons mais question expérience, il était clair que Kakuzu avait vu bien plus de choses qu'elle concernant le monde shinobi. Il ne craignait pas qu'elle essaye de lancer un assaut ennuyant sur les forces ennemies, tout du moins, il espérait qu'elle ne le fasse pas.

La jeune fille finit son repas improvisé et se tourna vers Kakuzu avec un certain sourire. Kakuzu connaissait bien ce sourire, l'ayant déjà vu inscrit sur le visage de beaucoup de shinobis, toujours avant une expérience de punition corporelle satisfaisante sur des ennemis. Le vieil homme fit un signe de la tête et se tourna vers la forêt pour partir, se mêlant dans le flot des shinobis partant ou arrivant a Kiri.

La forêt du coin avait l'avantage d'être épaisse tout en possédant le bon vieux brouillard local, ce dernier ayant repris du poil de la bête. Un bon point pour un Kirijin mais un mauvais point pour un ninja pas habitué au temps de Kiri.[i]

[i]Le Juunin était quelque peu frustré par le brouillard omniprésent de Kiri et il fut forcé d'avouer qu'il voulait vraiment taper sur quelque chose, sa colère intérieure continua jusque à ce qu'il entende un bruit, provoquant la réponse immédiate de Kakuzu qui fit signe a la Kirijin pour qu'ils s'arrêtent et aillent derrière des buissons pour mieux se dissimuler.


Deux bandits se trouvaient devant eux où tout du moins, Kakuzu assumait qu'il s'agissait de bandits vu que le satané brouillard rendait la confirmation de l'appartenance au village de la brume des deux hommes douteuse. Toutefois, un bref éclat de merci de la brume confirma l'identité de criminel des deux bougres, ces derniers étaient aussi en train d'agresser une équipe de genin au sol.

Deux filles et un garçon, âgés de 10 ans au moins. Kakuzu ne plissa pas les yeux et posa sa main sur le crâne de sa partenaire pour l'empêcher d'intervenir quand un bandit entreprit de sortir une lame pour s'approcher d'une des filles, ils étaient de toutes évidences perdus et sans jonin pour les protéger. Ils avaient aussi probablement subis des dommages avant vu que deux bandits ne restaient pas grand chose devant trois genins.

Reste en place, toi.

Une fois son ordre donné, Kakuzu se tourna vers le groupe.

Ouais ! notre sensei est partie mais quand elle reviendra, elle va vous botter les fesses !
On aura fait de vos crânes de la pâtée déjà. Allez viens Kozku, on les emmènent...

Estimant qu'il y avait assez d'informations et que son envie de se défouler était devenue trop forte. Kakuzu entreprit de tendre ses bras vers les agresseurs. Instinctivement, ses mains s'étendirent grâce à la rancoeur terrestre, leur permettant de s'étirer de manière monstrueuse pour choper le visage de ses agresseurs, surpris et horrifiés, ils furent traînés vers le Takijin qui entreprit d'attacher ses mains à nouveau après avoir posé son pied sur le ventre d'un des bandits.

Vas vérifier l'état des genins pour qu'on sache ce qui s'est passé...

Kakuzu tourna son regard vers le bandit et entreprit de le passer a tabac avec ses poings, faisant voler les dents et le sang alors que son camarade ne pouvait qu'observer avec horreur son ami se faire tué de façon horrible par une espèce de monstre. Kakuzu s'arrêta au moment où son manteau était a nouveau couvert de sang frais et que sa rage s'était arrêtée, ce qui signifiait qu'il l'avait fait pendant 10 secondes.

Saisissant le cou de l'autre, Kakuzu entreprit de se lever pour se diriger vers son équipière ainsi que les genins, laissant le cadavre de l'autre à la merci des animaux locaux.

Nous allons pouvoir interroger celui-là pour savoir où se trouve le repère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nukekins en pagaille (PV Kimi)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nukekins en pagaille (PV Kimi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vive la pagaille...[libre]
» Pagaille au Ministère - dream (défi)
» Pokédex de Kimi Matuza
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Dédié à Zab et Kimi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Kiri :: Alentours du village-