Partagez | .
 

 B Rank Mission – Rappel à l'ordre [Pv Lan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mei Jin

Juunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 20
Affinitée(s) : Katon, Doton
Date d'inscription : 10/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
11/11  (11/11)

MessageSujet: B Rank Mission – Rappel à l'ordre [Pv Lan]   Mer 16 Juil - 1:19

Intitulé de la mission:
 


Les temps sont durs, à Suna. La guerre civile faisait rage. Plus personne ne pouvait dormir sur ses deux oreilles à moins d'employer un ingénieux stratagème. Pourtant, ce sentiment d'insécurité restait toujours présent. N'importe qui vivant au village caché du sable se voyait ainsi doté d'instincts de survie plus aiguisés que pour n'importe qui d'autre. Le lion, sur ses gardes depuis le début, n'échappait en aucun cas à cette règle. Malgré les précautions prises, les nuits furent toujours aussi agitées, bien que la présence de sa sœur bien aimée l'apaisait. Certes, la technique des chiens de boue était une bonne idée pour sécuriser un peu son habitat. Mais un groupe de pillards en grand nombre ou même un solitaire aux capacités très développées pouvait aisément s'en sortir.

Le réveil fut cependant assez agréable par rapport à la nuit puisque, comme d'habitude, Jin se trouvait aux côtés de Lan lorsqu'il ouvrit les yeux. Après tout, cette promesse lui interdisait de la laisser seule dans un milieu aussi incertain. Mais même sans cela, il l'aurait gardé près de lui, tout simplement parce qu'il tenait à elle plus qu'à sa propre vie. Le jeune homme déposa une douce caresse sur la joue laiteuse de sa fleur et l'invita à se lever, lentement mais sûrement. C'est avec un grand sourire qu'il lui fit part d'une petite annonce, ou plutôt d'un projet.

– Aujourd'hui, on change d'air. Rien qu'une mission dans un patelin paumé. Mais on va pouvoir se défouler. J'ai déjà tout arrangé hier, tiens.

Il se mit alors à fouiller dans ses habits jusqu'à ce qu'il trouve une petite affiche de papier grossièrement pliée. Après l'avoir un minimum arrangée, il la tendit à Lan, priant cependant pour que les écrits soient encore visibles. Il était en effet parti pour régler toutes les formalités la veille. L'état du papier pouvait en témoigner, puisqu'il avait été conservé dans ce pitoyable état pendant une journée entière jusqu'à ce que, finalement, il soit sorti de l'ombre et montré à la seconde concernée.

Une fois que sa sœur eût visiblement fini de se renseigner, Jin prit le temps de se préparer, ne mangeant qu'en quantité modérée histoire d'en laisser à Lan. Cette mission sera aussi l'occasion de ramener bien plus d'argent au foyer. Après tout, le blond avait promis la meilleure existence possible à son aimée. Mais pour l'instant, on ne peut pas dire que le meilleur soit présent, excepté si on parle du 'meilleur du pire'. Même si ce n'était que progressivement, il se devait donc de remédier à cela.

– Bon ! On y va ?

Était-ce vraiment nécessaire de poser la question ? À peine semblait-elle prête que Jin alla la chercher par lui-même. Non pas qu'il la pressa ou la força, loin de là. Depuis le début, il était assez impatient. Ainsi, ils passèrent les portes du village caché, le quittant pour suivre les instructions du petit bout de papier. Il fallait traverser une petite partie du désert du vent, afin d'arriver au fameux village. Mais pour des ninjas du Suna, ce ne fut qu'une partie de plaisir. Les deux réelles difficultés n'étaient que les rayons de l'astre solaire frappant violemment quiconque avait l'audace de se promener dans sa ligne de mire ainsi que le sable qui ne rendait la marche que plus ardue encore.

Pourtant, ce ne fut qu'une épreuve comme une autre. Ils en verront très certainement de bien pires dans la vie, si ce n'était pas déjà fait. Ainsi donc, les voici au dit village de civils. Bien calme en apparence, assez éloigné de Suna et autonome. Enfin, jusqu'à présent puisque l'aide de la grande puissance du pays du vent fut quémandée. Et cette aide, bien que composée d'un seul et unique duo, allait très certainement mettre fin à ces actes criminels. Ce n'est plus qu'une question de temps, pensa le sabreur en traversant les portes du petit village. Aussitôt, la première impression fut assez évidente. Mais Jin ne put la retenir, en faisant donc part à la belle.

– C'est vide ... Ils doivent sûrement rester chez eux. Sans aucun doute pour se cacher des criminels. Ils étaient cependant en petit nombre selon l'énoncé de la mission. Les trouver dans ce patelin sera très certainement comme jouer au jus du chat et de la souris. Et ces vils rongeurs ne devaient en aucun cas s'échapper. Ainsi, avant même qu'il ne fasse part de sa présence, Jin plongea dans une sorte de méditation accompagnée de nombreux mudras. Et, après quelques temps, ses mains se posèrent au sol. Le sol se mit à trembler, une grande muraille en sortit, soulevant ainsi d'énormes quantité de sable. Les tremblements cessèrent lorsque l'épais mur s'était élevé à de nombreux mètres, encerclant le petit village. Tekkeimon. Plus personne ne sortira d'ici. Et désormais, les zones d'ombre sont plus fréquentes. De quoi te faciliter la tâche avec ton ombrelle, n'est-ce pas ma chère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Lan

Chuunin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 01/05/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: B Rank Mission – Rappel à l'ordre [Pv Lan]   Lun 21 Juil - 2:46


Je sentis une main caresser ma joue. Une main à la peau plus chaude que la mienne. Un contact plein d'affection et de délicatesse, des doigts que je reconnaissais sans mal après qu'ils m'aient parcouru tant de fois. Cette main ne pouvait appartenir qu'à un seul individu, mon aîné, Jin. Je soulevai difficilement mes paupières, encore entièrement détendue, sereine et somnolente. Cette attitude était pour le moins inhabituelle pour un habitant du village du sable, j'en conviens. Néanmoins, lorsque mon frère était à mes côtés, il m'était impossible de ne pas être rassurée. En ses bras, jamais le moindre cauchemar ne m'avait atteint. Aucune crainte, aucune angoisse, aucun danger. Rien de tout cela ne suffirait à m'arracher à sa douce étreinte. Je levai mes orbes de saphir vers son visage, y découvrant un large sourire dont l'écho vint s'afficher sur mes lèvres. Il n'existait en ce monde aucun réveil plus précieux que celui-là. Celui de s'éveiller, dans les bras de l'être aimé, après une confortable nuit de sommeil. Tristement, mon aimé semblait avoir déjà une multitude de plans pour la journée, ce qui m'empêcherait de profiter de sa proximité plus longtemps. Quoi qu'il en soit, il ne tarda pas à me faire part de notre horaire de la journée, tout en partant à la recherche de notre ordre de mission. J'attendis patiemment tout en l'écoutant avec attention, laissant mes yeux chuter malencontreusement sur son torse encore nu. Ainsi nous aurions de quoi nous défouler? Intéressant. Je pris le papier qu'il me tendait, avec curiosité, désireuse que j'étais d'en connaître tous les détails. Un petit village prit d'assaut par des criminels, sérieusement? Je jetai un regard sceptique vers mon frère. Accepter de le laisser risquer sa vie dans une mission de rang B pour la protection de vulgaires inconnus n'était pas une perspective qui m'enchantais, bien au contraire. Non pas que je ne lui fasse pas confiance, mais chaque mission comportait sa part de risques et je n'aimais pas ça. Je tuerais moi-même chacun de ces idiots de villageois si une seule goutte du sang de mon aimé devait être versée par leur faute, c'était une certitude absolue. Malheureusement, Jin avait déjà prit sa décision, plus moyen de l'en faire déroger. Je devrais donc faire un effort et tenter de voir la situation autrement. Nous étions devenus des mercenaires maintenant, mercenaires ayant réussi à se placer sous les bonnes grâces de l'employeur le plus puissant du désert, le village caché du sable. Via ces missions, nous gagnerions de l'argent et notre niveau de vie augmenterait de façon significative. Nous faisions cette mission pour nous-mêmes avant tout. Protéger ces gens, ce serait protéger les intérêts de mon aîné.

C'est donc accompagnée de ces pensées que je quittai notre lit pour gagner notre petite salle de bain et y faire un peu de toilette avant le départ. Le tout fut plutôt rapide et je pu alors enfiler ma robe chinoise rouge et or avant de nouer ma chevelure de feu comme à l'habitude. Une fois le tout terminé, la voix de Jin me parvint, annonçant l'heure du départ, comme à l'habitude. Effectivement, je connaissais depuis longtemps maintenant sa tendance à toujours vouloir être en charge. Ainsi, même lorsque je terminais la première, je lui laissais croire que ce n'était pas le cas, lui laissant alors choisir de lui-même l'instant de notre départ. Pour plusieurs je comprends que cette habitude peut sembler bien ridicule, mais il me semblait plus heureux ainsi, ce qui était pour moi un motif amplement suffisant. Quoi qu'il en soit, je m'armai de mon ombrelle et notre périple en plein désert pu commencer. Il y avait un moment maintenant que nous habitions dans les environs, mais jamais je n'arriverais à me faire complètement à cet ardent soleil de plomb. Même, il ne serait pas exagéré de dire que ce qui me manquait le plus de ma terre natale était justement son temps plus clément.

Heureusement, nous atteignîmes le village où se déroulerait la mission. Après tout ce sable à perte de vue, il était plus qu'agréable de voir quelques bâtiments, même si le tout prenait des allures de village fantôme un peu miteux. Jin énonça d'ailleurs un résumé plus optimiste de mes pensées et je me contentai d'acquiescer, parcourant les alentours d'un regard presque désintéressé. En même temps je pouvais les comprendre. Dans un endroit si isolé il ne devait pas y avoir grand chose à faire à part déprimer, donc si des criminels étaient ajoutés à l'addition en plus de cela... Voilà le résultat. Du coin de l'oeil, je remarquai que mon compagnon entamait les mudra, provocant chez moi un doux sourire admiratif et emplissant mon regard d'un peu de fierté peut-être bien. Le voir à l'oeuvre et aussi concentré était toujours un réel plaisir et j'étais plis que fière de tout le chemin qu'il avait parcouru depuis notre toute première rencontre. D'enfant silencieux et renfermé, il était devenu cet homme cultivé, fort et féroce. Un véritable ninja aux iris aussi rouges que le sang, possédant toute mon admiration et mon affection. Rien ne résisterait à ce digne lion, je m'en assurerais moi-même si nécessaire.

S'éleva alors une immense barrière de Doton, entourant le village et retenant par le fait même sa population en ces murs. Avec cela, seul un individu possédant une formation ninja serait à même de prendre la fuite, bien qu'ils seraient probablement plus occupés à tenter de repousser notre assaut à venir. Mon aimé passa d'ailleurs un commentaire sur les zones d'ombre plus fréquentes, ce qui me faciliterait le tâche. Je lui répondis avec un doux sourire innocent et un ton enjoué, refermant également ladite ombrelle.

- Il n'y a que toi pour penser à mon confort jusque dans de tels moments. Je t'en remercie, Nii-san.

Sans plus de cérémonie, je plantai la pointe de mon accessoire au sol pour me libérer les mains, confortablement positionnée dans une zone d'ombre. Maintenant que j'étais débarrassée, il était à mon tour d'entrer en scène. Nous n'avions même pas eu besoin de nous concerter que nous savions ce que chacun attendait de l'autre. Notre capacité à travailler en équipe était tout bonnement impressionnante et ce, depuis notre enfance. Nous savions nous compléter en un regard et nous savions comment assiéger tout un petit village de façon instinctive, via ce même lien intangible qui passerait presque pour de la télépathie. Que deux êtres ne partageant pas même un lien de sang puissent atteindre un niveau de complicité si élevé, pour moi, n'était qu'une preuve de l'évidence parmi tant d'autres. Ma place était à ses côtés et nulle part ailleurs. J'activai mon chakra Shôton et entreprit d'effectuer une technique simple, mais à l'usage idéal pour la mission en cours. Effectivement, une boule de cristal se format entre mes mains, me permettant de voir tout ce qui se passait jusqu'à 15 kilomètres à la ronde, ce qui était une zone bien plus vaste encore que ce dont j'avais besoin. Mon regard lapis lazuli se mit en quête des bandits que nous recherchions, à l'intérieur des limites de la barrière Doton. Au bout de quelques minutes, mes observations portèrent leurs fruits et j'en informai ma moitié sans délai.

- Au nord du village, j'ai repéré  un groupe de six individus suspects et qui semblent paniqués, dans une ruelle derrière ce qui semble être un bar. L'un d'entre eux semble prendre les choses en main, il donne des instructions à l'un des hommes sur place. Il n'y a aucun signe me permettant d'identifier avec précision les présumés éléments ninja, mais deux possèdent un katana et un troisième porte un tanto. L'individu ayant reçu les instructions s'éloigne du groupe et les autres viennent dans notre direction. Puisque le fuyard demeure au sol, j'estime qu'il n'est pas un ninja et représente une menace moindre, il est donc préférable que je m'en occupe. Je te reviendrai intacte, promis. Je t'en prie, tâche d'en faire de même, Jin.

Sur ce, je conclu mon monologue d'un sourire empreint de tendresse et récupérai mon ombrelle d'une main, conservant ma boule de cristal dans l'autre, ne serait-ce que le temps d'établir un contact visuel avec ma cible. J'aurais aimé saluer Jin d'une caresse ou même d'un baiser déposé sur sa joue, mais le temps nous manquait et je du donc m'en abstenir. À contre coeur, je partis donc sur les toits, laissant mon aimé derrière moi, priant pour sa réussite.


Hrp:
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Jin

Juunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 20
Affinitée(s) : Katon, Doton
Date d'inscription : 10/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
11/11  (11/11)

MessageSujet: Re: B Rank Mission – Rappel à l'ordre [Pv Lan]   Lun 21 Juil - 17:56


La première réponse de sa chère sœur lui fit décrocher un sourire. Il appréciait en effet tout ce qui était favorable au bien-être de sa moité. Il aurait sans aucun doute fait plus pour elle si la situation n'avait pas été si 'urgente', ou tout simplement si elle le lui avait permis. Mais à chaque moment son événement. Celui d'actuellement n'était autre que la mission.

Le lion alla également se poser à l'ombre, aux côtés de sa lionne. Cette dernière usa d'une technique de son rare Shoton pour avoir un œil omniprésent sur la zone. L'homme attendit patiemment les résultats de la clairvoyance, fermant quelques instants les yeux. Il laissa les courants d'air chauds faire valser sa queue de cheval couleur sable et se mit à réfléchir. S'ils étaient une bonne dizaine, une répartition équitable était sans doute le meilleur moyen d'en venir à bout. Et celle-ci était apparemment assez avantageuse, pour l'instant tout du moins.

– Je te fais confiance, tu as intérêt à revenir. Dans le cas où tu ne reviens pas, j'irai te chercher jusqu'en enfer s'il le faut. Je te l'ai promis, après tout.

Suite à quoi, il la laissa s'en aller bien qu'il aurait voulu la retenir ne serait-ce qu'un peu plus. Mais pour la réussite de la mission, il se devait de lui laisser faire une part du travail. À lui seul, il ne pourra sans aucun doute pas venir à bout de tous ces bandits à cause de leur surnombre, en plus des deux présumés ninjas. Le meilleur d'entre eux étant apparemment au niveau du sabreur. Et si cette carte maîtresse était en réalité celui que sa sœur poursuivait ? Ce serait malheureux, voire même plus. Et dans le cas où ça arriverait, qui sait dans quel état la bête se mettrait ? Certains ne veulent pas le savoir.

Le guerrier se releva donc, frottant machinalement ses habits afin de les épargner de quelques grains de sables. Il en profita pour remettre son sabre en place et se mit en route. Contrairement à sa soeur, il ne possédait aucun moyen de repérer ses ennemis sur de si longues distances. Ainsi, il se devait de traquer ses proies par son seul instinct. Un prédateur en était bien capable. Ainsi, il fit ses pas plus légers, sa respiration plus calme et régulière, puis se laissa porter au paroxysme de sa concentration. Il ne devait faire plus qu'un avec son milieu, se laisser porter par le vent et prélever ce peu d'information du sol. Et justement, quelques nombreuses traces étaient restées dans le sable. Après simple coup d’œil, il fut aisé de déduire qu'il s'agissait du groupe en question.

Comme prévu, il laissa parler ses instincts. Son attitude calme disparut aussitôt au détriment d'un comportement plus pressé, sauvage et confiant. À ce rythme, il n'allait pas tarder à tomber sur ces agneaux égarés dont le destin est de se faire égorger. Il n'eût fallu que quelques secondes pour les rattraper. Les agneaux furent ainsi piégés. Et bien qu'ils étaient plus nombreux, ils paraissaient toujours aussi affolés face à cet animal sauvage, les toisant de ses rubis sanglants.

– Cinq ? C'est tout ? Pour vous qui êtes tombés sur moi dix ans trop tôt, je ferai en sorte que vous reposiez en paix. Avez-vous des goûts particuliers en terme de fleurs ? Les cinq hommes n'avaient pas apprécié cette réplique. Et pourtant, Jin n'en avait pas fini. Il reprit après une courte pause, tandis que sa main droite se posa sur la poignée de son sabre qu'il dégaina. Il faudrait quelque chose s'accordant bien à la couleur de votre sang. Des roses ? Non, bien trop somptueux. De simples pâquerettes suffiront pour des ordures de votre genre.

Les agneaux, furibonds, montrèrent griffes et crocs. Ils possédaient des outils bien dangereux et inadaptés pour de tels novices. Pourtant, ce semblant de puissance suffisait à les mettre en confiance. Quant à l'épéiste, il ne se voyait en aucun cas contraint de dévoiler son arsenal. À moins que l'un d'entre eux soit le fameux juunin, il n'en aura point besoin. Ainsi, il s'élança vers le groupe avec célérité, et ce malgré le terrain sablonneux. Le groupe eût le temps de se mettre en garde. Et pourtant, lorsque Jin fut ressorti de la bande, un des brigands s'effondra au sol, entaillé à la hanche. Il saignait abondamment, teintant le sable d'un ton écarlate. Le maillon faible était éliminé. Cette perte ne sembla pas affecter le reste du groupe, puisqu'un bandit se lança dans une courte réplique.

– Pff ! J'avais raison et le chef ne m'a pas écouté ! Les nouveaux sont vraiment des boulets !
– Ta main, lui répondit simplement le lion.

Il balaya le liquide vital parsemant son sabre d'un simple et rapide mouvement du bras. Le prétentieux s'enragea aussitôt. Sa main gauche était bel et bien entaillée. La blessure n'était que mineure d'un point de vue physique. Mais l'honneur du gaillard avait été salement amoché. Ce détail fit sourire la bête qui fit face au quatuor s'élançant aussitôt sur lui. Plus nombreux certes, mais visiblement plus faibles.

– Mais ça va dire que ...

Quel malheureux instant d'inattention. Jin se reçut un coup de la part d'une arme contondante. Ses réflexes avaient agi juste au bon moment. Un peu plus et la nuque subissait à la place de l'épaule gauche. Perturbé, il recula rapidement. Le blond venait de se rendre compte de la gravité de la situation. Si ces types étaient tous faibles, alors sa soeur allait se retrouver dans un sacré pétrin puisqu'elle avait visiblement hérité des ninjas. Conscient de cela, Jin se redressa. Il ne prononça plus un mot. Il ne posa que ses perles de sang sur les quatre survivants. Son air bestial le devint encore plus. La bête se montrait enfin.

Mais lorsque les bandits s'étaient rendus compte du fossé les séparant du lion, il était déjà trop tard. Ce dernier s'était sauvagement élancé dans la mêlée pour les trancher un à un, bien qu'il hérita de quelques blessures superficielles durant l'affrontement. Le meurtrier se tenait ainsi debout, au milieu de ces quelques corps inertes et sanguinolent. Il aurait pu être fier de son carnage si la situation n'était pas si critique. Ainsi, il ne perdit pas plus de temps et s'élança à la recherche de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Lan

Chuunin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 01/05/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: B Rank Mission – Rappel à l'ordre [Pv Lan]   Lun 21 Juil - 22:38


Je m'étais élancée vers les toits, usant de mon chakra pour me propulser et ainsi faciliter mon avancée. Surveillant ma cible du coin de l'oeil, j'enjambai des ruelles, évitai la trappe d'aération d'un restaurant et, bientôt, vis ma proie courir en contrebas, dans une rue déserte. J'abandonnai ma boule de cristal derrière moi et, d'un mudra, la fit exploser afin de m'en débarrasser, projetant de petits éclats d'un bleu somptueux un peu partout sur le toit que je venais de quitter. Certains laissent des miettes de pain derrière eux, mais il faut croire que j'étais un tout petit peu plus sophistiquée. Je ralenti quelque peu ma course sur l'arête des toits maintenant en pente, ajustant ma vitesse afin de toujours demeurer dans l'angle mort de ma proie. Au bout d'un moment, il entra finalement dans l'une des maisons, probablement leur quartier général. Me plaçant sur le toit, je me laissai glisser jusqu'à son bord avant d'accrocher la poignée de mon ombrelle à la gouttière. Une fois cela fait, je me laissai tomber, usant de l'accessoire pour guider mon mouvement vers la fenêtre que je traversai avec fracas, les pieds devant. Je fis alors irruption dans un genre de grand salon et trois hommes, dont mon guide, se tournèrent vers moi à l'unisson, la peur transpirant de tous les pores de leur peau. Aucun ninja parmi ces trois là pour sur, sauf si je venais de tomber sur les ninja les plus lâches du monde.

- J'espère que je ne vous dérange pas surtout. Faites comme si je n'étais pas là, je ne voudrais pas vous interrompre durant une discussion importante.

Leur dis-je sur un ton poli, accompagné d'un doux sourire. Sur ce, je commencai à effectuer des mudras, ce qui les fit reculer de quelques pas et, surtout, garder les yeux rivés sur moi, ce qui était parfait pour l'exécution du Kiken'na piku. L'un d'eux leva une main vers moi, me suppliant de les épargner, mais il était trop tard. De longs pics Shôton du même bleu que plus tôt firent leur apparition, dans le dos de mes proies, les embrochant sans la moindre pitié, répandant leur sang dans la pièce. Quelques gouttes vinrent d'ailleurs tacher ma personne, mais cela ne m'importunais guère. Trois de moins. Additionnés aux cinq autres dont Jin devait s'occuper au même instant, n'en restait plus que deux. Selon les probabilités, il y avait plus de chances que mon aimé soit donc aux prises avec les deux ninja. Je ne pouvais laisser cela se produire. Ainsi, je devais faire ce que j'avais à faire dans ce repaire aussi vite que possible et aller le retrouver ensuite car Juunin ou pas, il serait en mauvaise posture face à deux ninja et je me refusais à la possibilité de perdre ma moitié aussi bêtement. J'allais commencer mes recherches lorsque, à l'opposé de la pièce, un kunai traversa une fenêtre, porteur d'un présent à mon intention. Par réflexe, j'ouvris mon ombrelle afin de m'en protéger. Elle n'était faite que de bois et de papier, donc dans les faits ce n'était rien de très résistant et n'importe quel civil aurait pu en posséder une, mais ce fut suffisant pour protéger mes orbes de saphir de la bombe aveuglante qui illumina la pièce. Ce faisant, je vis le ninja qui entra à la suite de son kunai et qui, selon ses mudras, s'apprêtait à employer un Katon afin de brûler les preuves et moi avec. Abandonnant mon accessoire sur place, je me jetai par la fenêtre par laquelle j'étais entrée plus tôt, évitant de justesse cet incandescent souffle enflammé. J'allai rejoindre abruptement le sol et y effectuai une roulade afin d'amortir ma chute et me relever. Ce que j'ignorais, toutefois, c'était la présence à l'extérieur de son complice qui m'attendait de pied ferme. Ils m'avaient tendu un piège et j'avais sauté dedans à pieds joints. Malheureusement, celui-là était bien plus rapide que moi et j'eu à peine le temps de dresser mes bras devant mon visage avant d'être frappée par sa puissante technique de Futon.

- Hasta la baby, vista.

De puissantes lames de vent me happèrent, si fortes qu'elles me firent quitter le sol. Je sentis la morsure douloureuse des lames Futon dans mes avant-bras, sur mes jambes et même une sur mon abdomen. J'étouffai une plainte de douleur alors que je sentis mon sang perler contre ma peau d'ivoire et que je regagnai le sol de la rue, plus loin, ne m'immobilisant qu'au bout de quelques douloureuses roulades. Je devais me relever. Si j'avais véritablement hérité des deux ninja, Jin me rejoindrait sous peu. Je refusais qu'il me retrouve ainsi, ensanglantée et affalée au sol. Je devais être digne de son affection. Je valais plus que cela, me dis-je en me relevant difficilement. Je ne pouvais pas me soigner maintenant, ils attaqueraient dès le premier mudra en croyant à une riposte, d'autant plus que ma position était des plus précaires. Effectivement, devant moi se tenait le ninja au Futon, de rang B selon mes estimations et, derrière moi, le ninja possédant le Katon, probablement de rang C, tout comme moi. Je ne pourrais pas vaincre dans pareille situation, mais je devais tout faire pour que Jin le puisse. Ma défaite ne m'importait guère, mais si mon aimé se retrouvait en mauvaise posture car je n'avais rien pu faire pour l'en empêcher, je m'en voudrais pour le restant de cette vie et tout au long de celles qui suivraient.

Il n'y avait pas trente-six solutions. Je devais tenter le tout pour le tout et ainsi disposer de l'un des deux ninja avant l'arrivée de mon aîné. Débutant un enchaînement de mudra, je me tournai vers le Juunin afin de surveiller ses mouvements et faire croire au Chuunin qu'il avait l'occasion de s'approcher de moi sans que je le vois arriver. L'inconscient, il se mordrait bientôt les doigts pour avoir cru pouvoir approcher la fière compagne du lion sans représailles. Au dernier instant, je tournai les talons, faisant face au Chuunin et me baissant rapidement pour esquiver son coup de kunai me visant directement entre les omoplates. Je n'aurais pas cru qu'il s'approcherait autant, mais ça ne contrecarrerait aucunement mes plans. Des cristaux apparurent sous ses pieds, se propageant à ses jambes et, bientôt, il se retrouva complètement prisonnier de mon Kurisutarurokku. À l'intérieur de cette prison de cristal, il était indemne et rien ne pourrait l'atteindre à part mon explosion de cristal, mais il n'en demeurait pas moins complètement immobilisé et captif. Il restait bien le Juunin, certes, mais mon frère pourrait facilement s'en occuper en un contre un, ou à tout le moins l'en pensais-je parfaitement capable. D'ailleurs, en parlant du rang B, je lui tournais maintenant le dos et il ne se priverait certainement pas de cette ouverture offerte sur un plateau d'argent pour tenter de me mettre hors d'état de nuire. Ainsi totalement vulnérable et blessée, ne me restait plus qu'à serrer les dents et espérer pouvoir encaisser sa prochaine technique. Pourvu que mon aimé s'en sorte indemne. Pourvu que mon aimé me pardonne si je l'avais déçu. Pourvu que je puisse contempler le regard carmin de Jin, ne serait-ce qu'une ultime fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Jin

Juunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 20
Affinitée(s) : Katon, Doton
Date d'inscription : 10/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
11/11  (11/11)

MessageSujet: Re: B Rank Mission – Rappel à l'ordre [Pv Lan]   Mar 22 Juil - 23:05


Armé de toute sa rage, le lion fonçait. Il ne perdit pas une seule seconde, allant même jusqu'à oublier la moindre petite contrainte telle la fatigue. S'il avait vaincu la moitié de ces brigands sans grand mal, c'est qu'il n'y avait aucun ninja parmi eux. Ainsi, Lan se retrouvait forcément seule face eux deux. Acte de lâcheté qui devait se voir châtié, en plus d'une peine bien plus affreuse encore pour avoir osé toucher à la belle. Non ! Jin ne les laissera pas faire. Pendant sa course, il essaya de se rassurer avec des pensées optimistes. Il se devait d'arrêter à temps, il n'est jamais trop tard.

Soudain, ses sens l'alarmèrent. Une explosion. En quelques secondes seulement, on avait pu en voir un épais nuage sombre s'en dégager. Cela devait avoir eu lieu dans une habitation. Le sabreur accéléra le pas et camoufla son inquiétude par une discrète morsure sur sa langue. Il espérait que sa sœur n'ait pas été prise dans l'explosion. Mais dans le cas où elle le serait, que fera-t-il ? Laisser sa rage exploser, sans doutes. Il devait déjà leur faire payer cette agression au centuple. Personne n'avait le droit de toucher à sa belle fleur.

Bien heureusement, il put apercevoir la scène au loin. Lan semblait aller bien pour l'instant, malgré ses blessures. Ou tout du moins, elle le sembla jusqu'à ce qu'un des deux ninjas s'apprête à lui lancer une attaque en traître. Il n'en fallut pas plus au lion pour bondir au secours de sa lionne en détresse. Alors qu'il fut encore en course, il se stoppa net afin d'accumuler une grande quantité d'air dans ses poumons. Son buste se pencha par la suite vers l'avant tandis qu'il souffla un grand coup en direct de l'assaillant. L'air accumulé s'était embrasé grâce au chakra. L'ennemi se vit être la cible du Dai Endan, un souffle de feu ravageur. La discrétion de cette technique étant cependant moindre, le ninja au fuuton interrompit aussitôt son assaut et s'éjecta hors de portée du souffle de feu à l'aide d'une bourrasque bien placée. Manquant cependant de réflexes, un de ses bras n'échappa pas aux flammes.

– Eh ! Le merdeux ! Maintenant que t'as croisé mon chemin, considère toi comme mort.

Jin profita ensuite de cette confusion pour s'élancer dans la mêlée alors que son adversaire cherchait un moyen de calmer ses brûlures. L'épéiste fit quelques par pour se rapprocher de sa tendre sœur. Bien que blessée, elle était saine et sauve. Ces entailles n'allaient cependant pas rester impunies, il se le promit. Le fidèle ne lui offrit cependant pas un mot. À la place, il se mit dos à elle et attrapa une main de la jeune femme. À l'aide de son pouce, il commença à dessiner dans la paume de la rousse.
優勝 ; victoire. Tel est le mot qu'il y traça, lui promettant ainsi de gagner par tous les moyens possibles. C'est par ce bref contact qu'il s'éloigna de plusieurs pas. Il ne voulait pas que sa sœur soit dans la ligne de mire d'un jutsu perdu.

Le voilà donc face à son ennemi qui redevint maître de lui-même. Le sabreur dégaina son katana, tandis qu'il fut singé par son opposant. Ce combat allait être un minimum distrayant, pensa-t-il. Ainsi, Jin enflamma son sabre par le biais d'une de ses techniques d'arme. La brigand sembla porter un bref intérêt pour le lion, ce qui fut réciproque. Son sabre à lui s'embourba dans du chakra fuuton, de quoi le rendre plus tranchant. Puis seul un regard un suffit. Les deux épéistes s'étaient élancés dans un corps à corps intense. Les armes se confrontèrent comme les combattants, laissant sur leur passage des échos métalliques semblables à des dents d'acier se percutant encore et encore. Puis les combattants s'approchèrent, s'échangeant de dernières frappes pour finalement se bloquer sur un simple rapport de force leur permettant également d'échanger quelques mots.

– Je vais te dépecer ! Et ensuite j'irai m'occuper d'elle ! Elle fera un magnifique trophée pour ma collection ! Je les aime bien jeunes, je prendrai soin d'elle !
– ...
– Ben quoi ? T'as peur ? Ahah ! Je suis bien meilleur que to-


Il n'eût pas le temps de continuer. Jin s'était reculé, laissant cependant un coup de pied dans l'estomac de son ennemi. Bien trop bavard à son goût, il fallait le faire taire. Ainsi, il profita de son déséquilibre pour s'élancer rapidement en direction de son ennemi, sabre en avant. La lame se planta dans le sable, le criminel avait eu le réflexe de la dévier au bon moment. Le lion abandonna cependant son arme et composa une courte mais rapide série de mudras. Aussitôt, des flammes commencèrent à sortir des pores de sa peau, jusqu'à le recouvrir totalement d'un manteau de flammes. L'autre type, surpris, tenta de reculer. Une main enflammée l'empoigna au cou, il lâcha une plainte de douleur. Jin le fit alors basculer au sol tandis qu'un sourire dément se dessina sur ses lèvres. Dans ce manteau de flammes, on aurait vraiment cru avoir affaire à une bête sauvage sortie des enfers.

– J'ai une meilleure idée ... Je vais te brûler vif, mais te garder en vie. Je prendrai plaisir à te faire souffrir pour qu'enfin, ce soit elle qui te donne le coup de grâce. Tu rejoindras sa collection, mais ce n'est pas le même genre, crois moi ... Alors que le concerné ne put pas répondre puisque la main de son agresseur se resserrait sur sa gorge, le ton du lion se fit bien plus enjoué. Hein, Lan ? Tu auras le temps pour l'achever ? Je n'ai pas aimé ce qu'il a dit, mais puisque ça te concerne également ...

Il avait dit ça sans même se retourner, ayant une confiance des plus grandes envers sa sœur. Il était persuadé, qu'à cet instant, elle était déjà en assez bonne posture pour gagner, si ce n'était même pas déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: B Rank Mission – Rappel à l'ordre [Pv Lan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

B Rank Mission – Rappel à l'ordre [Pv Lan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ordre de Mission
» Ordre de Mission
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Suna :: Désert du pays du vent-